Les techniques chiropratiques

Selon les textes (Décret n°2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie), les chiropracteurs sont les seuls thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations à vecteur de force, instrumentales ou mécaniquement assistées (Revue Générale de Droit Médical n°49-2013: http://www.bnds.fr/revue/rgdm/rgdm-49/chiropracteur-et-osteopathe-quelles-competences-pour-chacune-des-professions-4773.html).

L’ajustement chiropratique ou manipulation vertébrale
La manipulation vertébrale (dite HVLA) est un mouvement forcé, de haute vélocité et de faible amplitude, appliqué directement ou indirectement sur une articulation (Maigne R.Diagnostic et traitement des douleurs communes d’origine rachidienne. Paris: Expansion Scientifique Française; 1989. Dufour M, Gedda M. Dictionnaire de kinésithérapie et réadaptation. Paris; Maloine; 2007).
L’application de cette force peut être manuelle, instrumentale ou assistée mécaniquement.

Selon les textes (Décret n°2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie), les chiropracteurs sont les seuls thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans aucun avis médical préalable (Revue Générale de Droit Médical n°49-2013).

La mobilisation articulaire
Active ou passive, la sollicitation de l’articulation s’effectue dans l’amplitude de mouvement physiologique, en douceur.

Les techniques manuelles
Les mobilisations et les manipulations sont réalisées directement par les mains du chiropracteur.

Les techniques instrumentales
Le chiropracteur utilise un accessoire (ex: Activator, Blocs, Speeder…) pour améliorer la mobilité de l’articulation.

Les techniques mécaniquement assistées
Le chiropracteur manipule l’articulation via un vecteur de force, grâce à une table spécialement conçue à cet effet.